Agenda culturel – juin 2022

Roland à Roncevaux

© Tristan Jeanne-Vales

Jean Lambert-Wild, Lorenzo Malaguerra & Marc Goldberg ont conçu le spectacle La Chanson de Roland (La Bataille de Roncevaux). La traduction, l’adaptation et l’écriture de ce poème épique du Xe siècle sont dues à Marc Goldberg, Jean Lambert-Wild et Catherine Lefeuvre. Il s’agit du combat fatal du preux chevalier Roland et de ses fidèles à la bataille de Roncevaux, monté dans une version contemporaine, où apparaît un clown blanc, dans le but de renouer avec l’impertinence folle propre aux jongleurs du Moyen Âge…

Jusqu’au 19 juin, au théâtre de la Tempête, Cartoucherie, route du Champ-de-Manœuvre, Paris 12e.

Une raison de vous croire…

© Jean-Louis Fernandez

Mathieu Bauer signe la mise en scène d’un texte de Marion Stenton qui a pour titre Donnez-moi une raison de vous croire. Ce spectacle bénéficie, en outre, de la collaboration artistique de Sylvain Cartigny, à qui l’on doit la composition musicale. Interprétée par les élèves comédiens du Groupe 46 de l’École du Théâtre national de Strasbourg, l’œuvre nous plonge dans les couloirs du Grand Théâtre de l’Oklahoma, décor du dernier chapitre de L’Amérique, de Kafka. «  On peut entendre là, nous dit-on, derrière la joyeuse polyphonie des langues qui se bousculent, dans les interstices et les silences, les appels de détresse des laissés-pour-compte du “dreamland”américain.  »

Du 14 au 22 juin, au Nouveau Théâtre de Montreuil, 63, rue Victor-Hugo, à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Une recréation de L’Amicale

L’Amicale se présente comme «  une coopérative de projets vivants  », qui «  mutualise des moyens (production, administration, diffusion, logistique) pour éditer des formes transversales, entre spectacle vivant et arts visuels  ». L’Amicale, basée à la fois à Lille et à Bruxelles, propose ces temps-ci, sous la direction de Julien Fournet, Ami·es, il faut faire une pause, avec Jean Le Peltier (Magritte du meilleur acteur 2002), qui embarque le public dans «  une excursion intime, philosophique et aventureuse, avec de la pâte à modeler, des cocottes en papier et une infusion au thym  ». Il est précisé que «  c’est un peu magique, cette quête mystique  ».

Les 24 et 25 juin au festival Et 20 l’été, au Lieu secret, 2, rue des Anglais, Paris 5. Puis au Festival d’Avignon, du 8 au 26 juillet, les jours pairs, au Train bleu, 40, rue Paul-Saïn, Avignon (Vaucluse).

FILMS

Birds of America de Jacques Lœuille (France)

À partir des 435 planches magnifiques du peintre et naturaliste Jean-Jacques Audubon (1785-1851) qui publia Les Oiseaux d’Amérique, ce beau documentaire permet, en suivant le cours du Mississippi comme le fit Audubon, de recenser les espèces disparues, avec notamment les témoignages irréfutables des Amérindiens, eux-mêmes menacés dans leur survie en pleine nature. C’est édifiant et instructif.

Jean-Pierre Léonardini