L’agenda culturel juillet 2022

Le théâtre de Châtillon organise, en juillet et août, des séances de cinéma en plein air. On pourra y voir notamment le dessin animé de Rémi Chayé, intitulé Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary. Nous sommes en 1863, aux États-Unis. Dans un convoi qui progresse vers l’ouest dans l’espoir d’une vie meilleure, le père de Martha Jane se blesse. C’est elle qui doit conduire le chariot familial et soigner les chevaux. L’apprentissage est rude, mais Martha Jane ne s’est jamais sentie aussi libre. Durée  : 80 minutes, dès 6 ans.

Yann Frisch en Personne

Il est clown et magicien. Dans son spectacle qui a pour titre Personne, il retrouve, nous dit-on, «  le jeu burlesque à travers le(s) masque(s), pour percer le mystère de l’incarnation et de la présence. Et toujours plane le fantôme de l’illusion, et toujours la métamorphose est prétexte à révéler cet être intérieur, cet autre du miroir, qui va chahuter les limites de notre identité jusqu’au vertige  ».

  • Jusqu’au 22 juillet à 20 h 45, domaine de Lacroix-Laval, à Marcy-L’Étoile, dans le cadre des Nuits de Fourvière.

FILM

Xavier Durringer, L’Homme parfait 

Une comédie savoureuse, où l’on voit une avocate (Valérie Karsenti), mariée à un acteur fatigué, perpétuellement au chômage (Didier Bourdon), faire l’acquisition d’un robot (Pierre-François Martin-Laval) aux qualités humaines tellement prodigieuses que c’en devient terriblement troublant… Est-ce prophétique  ?

  • France, comédie, 85 minutes.

Jean-Pierre Léonardini