Agenda culturel 01/22

Théâtre

Options, au cœur du social - Le journal de l'Ugict-CGT
Gulliver, le dernier voyage – Madeleine Louarn et Jean-François August © Christophe Raynaud de Lage

Gulliver

Madeleine Louarn et Jean-François Auguste signent la mise en scène de Gulliver, le dernier voyage, d’après le conte de Jonathan Swift (1667-1745). Dans les pas du fameux héros, les interprètes en situation de handicap de l’atelier Catalyse font découvrir l’île de Laputa et ses étranges habitants. Ils inventent leurs propres récits, en mêlant leurs imaginaires à celui de Swift.

Gulliver, le dernier voyage

Du 3 au 6 février. De 25 € à 9 €.

Salle Oleg Efremov de la MC93 de Bobigny, 9 boulevard Lénine, 93000 Bobigny

Tél. réservation : 01 41 60 72 72 reservation@mc93.com

Options, au cœur du social - Le journal de l'Ugict-CGT
Vocation © Sébastien Agnetti

Vocation

Émilie Charriot est de Lausanne. Elle met en scène Vocation, un spectacle où l’on voit et entend une jeune comédienne de 15 ans, Nora Kramer, face à Pierre Misfud, qui a cinquante ans. Un dialogue entre générations, doux et sensible, s’instaure sur le plateau, avec ses hésitations, ses errances, ses incertitudes.

Vocation

À partir de 14 ans. Les 24 et 25 février. De 6 € à 9 €.

Espace culturel Barbara, 30-36 rue Jean-Jaurès, 59494 Petite-Forêt, sous l’égide du Phénix.

Tél. : 03.27.32.32.32 — lephenix.fr

Odyssées

La 13e édition du festival Odyssées en Yvelines, organisé par le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines (Centre dramatique national dirigé par Sylvain Maurice) met à l’affiche six créations théâtrales, musicales et de danse à destination de l’enfance (à partir de 4 ans) et de la jeunesse. Il y aura Et si tu danses (Marion Lévy), Depuis que je suis né (David Lescot), Jamais dormir (Baptiste Amman), Dissolution (Julia Vidit), Puisque c’est comme ça je vais faire un opéra toute seule (Claire Diterzi) et Bien sûr oui ok (Nicole Genovese). Ces spectacles tourneront dans 43 villes du département et y seront à l’affiche de 70 lieux de représentation.

Du 17 janvier au 19 mars 2022.

Plus de détails et d’informations sur les lieux et dates sur : odyssees-yvelines.com

Le Chant d’amour d’un fils à sa mère

Options, au cœur du social - Le journal de l'Ugict-CGT
Le Chant d’amour d’un fils à sa mère © Gabrielle Voinot

Jean-René Lemoine a écrit le Chant d’amour d’un fils à sa mère, une pièce qui a trait à sa vie, puisque sa mère a été assassinée en Haïti. Des années plus tard, il décide de s’adresser à elle, dans un long monologue poétique. Alexandra Tobelaim, qui met en scène, a choisi de confier le texte à un « chœur » de trois comédiens, escortés par une composition musicale d’Olivier Mellano.

le Chant d’amour d’un fils à sa mère

Du 23 au 28 janvier. De 1 € à 15 €

Au Nest (centre dramatique national transfrontalier de Thionville-Grand Est) – 15 route de Manom, 57100 Thionville.

Tél. réservation : 03 82 82 14 92 – infos@nest-theatre.fr

Cinéma

Don’t Look Up : déni cosmique

Une satire politique en forme de film catastrophe, avec la grande Meryl Streep en présidente américaine déboussolée, telle un Trump en jupon, quand deux scientifiques (Leonardo Dicaprio et Jennifer Lawrence) découvrent, par hasard, qu’une comète fonce sur la Terre… Ils tentent de donner l’alarme mais leurs concitoyens lorgnent plus volontiers sur les réseaux sociaux et les affaires de cœur (si l’on peut dire) des gens en vue. C’est très drôle et très enlevé.

D’Adam McKay (États-Unis)

2 h 22 – Disponible sur Netflix

White Building

Dans les années soixante, le roi Sihanouk faisait édifier à Phnom Penh un gigantesque complexe d’Etat. Les khmers rouges, prenant le pouvoir, le vidèrent de fond en comble. Ce lieu devint ensuite une sorte de squat occupé par des artistes. Le cinéaste y a vécu et rêvé. Son film, à l’indéniable accent autobiographique, raconte l’histoire du jeune Samnang qui, avec deux amis, veut être danseur. Se pose aussi pour lui la question des filles, en même temps qu’il aide ses parents dans leur lutte pour épargner la démolition de leur immeuble. Un film cambodgien, c’est très rare.

De Kavich Neang (Cambodge)
1 h 30

Musique

Sons d’hiver : des musiques curatives

design graphique © www.distillateurgraphik.com

« Sons d’hiver 2022 » va proposer, dans le département du Val-de- Marne, 36 concerts programmés et la palette de sensibilités musicales – du moment et du monde entier – qui font sa marque de fabrique : le jazz dans sa dimension actuelle, le rock, le hip hop expérimental, ainsi que des musiques savantes et populaires et l’improvisation… Fabien Simon, qui dirige ce festival, annonce la couleur en ces termes : Face aux nouveaux défis qui nous attendent, nous faisons le choix de la bienveillance radicale, de la musique comme force curative, en optant pour le dialogue entre les cultures, la rencontre avec l’autre et la volonté d’une poétique de la relation sans cesse enrichie et renouvelée ».

Du 20 janvier au 19 février 2022

Tél. : 01 46 87 31 31

Billetterie www.sonsdhiver.org

Jean-Pierre Léonardini