Bouteilles : Reuilly – Domaine Cordaillat

,

Au cœur du Berry, le vignoble de Reuilly s’étend sur 200 hectares des rives de l’Arnon à celles du Cher. Comme son voisin le Quincy, il a longtemps vécu dans l’ombre de son grand frère le sancerre. En AOC depuis 1937, c’est seulement dans les années 1980 qu’il gagnera sa réputation grâce au travail qualitatif des vignerons. C’est pourtant un vieux vignoble dont l’origine remonte au VIIe siècle. Le bon roi Dagobert fut-il à l’origine de son développement en confiant les vignes aux moines de l’abbaye royale de Saint-Denis ? L’histoire le prétend et c’est tout à fait plausible tant le travail et l’exploitation de la vigne reposèrent longtemps sur la présence des abbayes et l’investissement des moines.

Le Reuilly connaît le succès dès son apparition. Il est apprécié à la cour de Catherine de Médicis mais aussi à Bourges et à Vierzon, et est même exporté vers l’Angleterre et les Flandres. Sur les coteaux de marne calcaire et les terrasses de graves et de sable, le cépage sauvignon est roi et représente plus de la moitié de l’appellation, complétée par le pinot noir et le pinot gris.

Le domaine Cordaillat exploite 14 hectares de vignes plantées dans les années 1930 et propose dans les trois couleurs des vins élégants et bien faits.

Un blanc frais et fruité aux arômes floraux, légèrement minéral, compagnon idéal d’une cuisine d’écrevisses, de poissons de rivière et de fromages de chèvre.

Un rosé issu du pinot gris, tendre, d’une couleur très pâle, pour un apéritif accompagné de gougères ou de boudins blancs mais aussi pour une fricassée d’escargots.

Un rouge soyeux et fruité permettra des associations habituellement réservées aux blancs, comme un risotto aux calamars par exemple, mais il fera également bonne impression sur des ris de veau.

L’ensemble des vins de cette bonne maison vous est proposé entre 8 et 13 euros.
Bonnes dégustations.

Domaine Cordaillat – 16, rue de la Mairie, 18120 Lury-sur-Arnon.

Tél. : 02.48.53.23.94

Georges Suliac