législatives

La banalisation de l’extrême droite, une faute grave
Par Sophie Binet, secrétaire générale de l’Ugict-Cgt

Options - Le journal de l'Ugict-CGT

Les élections législatives sonnent comme un désaveu cinglant de la politique d’Emmanuel Macron qui n’a pas de majorité pour voter ses réformes, à commencer par la retraite à 65 ans. Une bonne nouvelle, comme l’élection de nombreux députés de gauche qui pourront être les porte-voix du monde du travail et seront des points d’appuis importants pour nos luttes.

élections