Restructurations – Derrière la novlangue

C’est par une unité syndicale hors
du commun
chez Renault que
la Cgc, la Cfdt, la Cgt
et Force ouvrière se sont opposées au projet
du constructeur d’engager un plan d’économie de plus de 2 milliards d’euros.
Les raisons de la colère et le plan de travail
de la Cgt.